Biographie

S7iopic

Je m’appelle Sonia Poudevigne alias Stiopic.

A l’origine je suis comédienne, metteur en scène, scénographe et administratrice de compagnie de théâtre. C’est un milieu que j’ai fréquenté pendant 8 ans avant de m’apercevoir que je n’ai pas l’esprit de compétition.

J’ai ensuite enchaîné les expériences professionnelles en cdd: professeur (grâce à mon master), projectionniste, animatrice, web-master, conseiller pôle emploi… En parallèle, je devenais maman et je m’affirmais artistiquement comme illustratrice.

Mon passage au tatouage, c’est un désir profond que je n’osais pas mettre en œuvre. Finalement en 2017, je m’achète une super machine à crédit et démarre une formation en autodidacte (conseillée tout de même par des pros). Pendant un peu plus d’un an je m’entraîne sur fausses peaux, peaux de porc, fruit et légumes; avant de signer mon premier tattoo sur mon chéri.

Ma vision du tatouage:

Il n’est pas anodin de se faire tatouer, c’est un acte intime, personnel et qui doit être réfléchit. Un tatouage mûrement pensé et assumé ne sera jamais regretté.

Les zones visibles sont attrayantes mais vous devez garder à l’esprit que le tatouage ne plaira peut-être pas à votre futur employeur.

Avant de vous faire tatouer par quelqu’un renseignez vous, regarder son travail, pour être certain de votre choix. Vous feriez mieux de choisir un tatoueur dont l’univers correspond à vos attentes.

Auto-tattoo ©2020
aquarelle festival des baleines
Aquarelle : Festival des Baleines ©2017
ombre de monstre sur village au bord des rails
Mon carnet de voyage illustré aux éditions Planétoïde ©2019
Mise en couleur du livre « La baleine qui faisait des dégâts » éditions Planétoïde ©2020

Mon rapport au dessin:

Je dessine depuis toute petite, au début des mangas, avec en préférence Sakura et Lady Oscar. Puis je me suis plongée dans le Jeu Vidéo, Dark Cloud, Final Fantasy 7 – 8 – 9 et 10. Je n’ai jamais arrêté de jouer.

Malheureusement tardivement, j’ai découvert le cinéma d’animation japonaise de Hayao Miyazaki avec Nausicaä et Princesse Mononoke.

Plus tard, je suis devenue mère de famille et j’ai commencé à peindre des séries de tableaux d’animaux aux couleurs féeriques que j’expose régulièrement.

Je travaille actuellement sur un trait plus rapide aux connotations bandes dessinées. Je m’inspire d’auteurs comme Moebius ou Boulet.

J’aime tous les dessins, bien que je sois attirée par la couleur, je suis en constante recherche de perfectionnement.

Je suis illustratrice jeunesse, vous pouvez voir mon travail sur mon book.